Il était chef de guerre

Quand j’avais 23 ans, j’ai été directeur stagiaire d’un supermarché.

L’expérience n’a duré que 6 mois, j’avais été mis dehors parce qu’il m’avait été reproché d’être trop proche du personnel.

Je ne regrette pas un instant d’avoir été proche du personnel.

Parce que j’ai rencontré des personnes avec des histoires.

Nous avions embauché des vigiles.

Un jour, l’un d’entre eux n’avait pas de moyen de locomotion pour rentrer chez lui, alors j’avais proposé de le ramener.

Et en le ramenant, je m’étais donc intéressé à lui, ce qui ne se faisait surtout pas dans ce monde-là.

Il avait fui l’Afrique quelques années plus tôt pour venir se réfugier en Europe, car il était recherché dans son pays.

Il était chef de guerre dans son village. Mais un jour, lors d’un conflit, une grande partie des hommes qu’il dirigeait avait été tuée.

Les familles des victimes en avaient après lui, et menaçaient de le tuer à son tour, puisqu’il n’avait pas su protéger leurs pères, leurs frères, leurs fils, leurs maris.

Du jour au lendemain, au drame de voir ses hommes se faire tuer devant lui, s’est ajouté celui de perdre la confiance des siens et de devoir tout quitter, maison, village, pays, pour trouver refuge dans un endroit qu’il ne connaissait pas.

Pour tous les gens du magasin, c’était un vigile anonyme qui assurait la sécurité.

Pour moi, il était devenu un homme, avec un prénom et une vie brisée qui se reconstruisait, là, dans un supermarché de France.

Les gens ont des histoires, parfois belles, parfois dramatiques.

Il nous appartient d’aller à leur rencontre, d’aller les considérer comme des personnes et non comme des fonctions.

On pourrait alors grandir à leur contact, et participer à les faire grandir.

God bless,

Pascal


PS : C’est demain le lancement de la formation “Soyez des hommes” de Jérémie Poulet. Retrouve ici notre dernier entretien dans lequel il la présente en détail >>

Tu souhaites recevoir la pensée de Pascal par email chaque matin ? Inscris toi ici >>

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s