Le food-truck et le rat crevé

J’étais en vacances, j’achetais des tacos devant un food-truck, et je discutais avec le chef pendant qu’il cuisinait.

On a tout de suite sympathisé. Il me dit qu’il travaille 7 jours sur 7, non stop, mais qu’il a du mal à joindre les deux bouts. Il ne voit quasiment pas sa femme et leurs 4 enfants.

J’ai observé un peu son food-truck, sa carte, ses prix, son emplacement, sa manière de travailler, les vêtements qu’il portait, l’hygiène du plan de travail, le rat crevé sous le camion, la voiture volée garée devant, le certificat d’assurance périmé depuis 3 ans, puis tous les petits bouts d’os qui restaient dans mon morceau de poulet, et j’avais déjà identifié quelques leviers sur lesquels il pouvait travailler pour améliorer la perception et l’expérience des clients.

Sa sympathie, son sourire et sa compétence en cuisine n’étaient pas suffisants.

Je suis revenu le lendemain à son camion.

Je lui ai proposé qu’on prenne 2 heures à un moment où il serait disponible.

“On regardera ensemble ton business, et quelques mesures que tu peux mettre en en oeuvre. Je ne te vendrai rien, ni maintenant ni plus tard, je ne te demanderai aucun service. Je veux juste t’aider à libérer un jour par semaine à passer avec ta famille. Ce sera ma récompense.”

Il était touché.

J’ai préparé des notes pour qu’on soit efficace quand on se verra.

Je suis venu le surlendemain, à l’heure convenue, pendant que ma femme et mes enfants dormaient.

J’ai attendu une demi-heure.

Il n’est pas venu.

Je lui ai laissé un message.

Il n’a pas répondu.

Je pense qu’il continue de galérer sans savoir qu’il y a des clés à sa portée pour sortir de là.

Parlant des artistes (mais la citation peut s’appliquer à d’autres), Coluche a dit un jour : “Quand un artiste dit qu’on ne lui a pas donné sa chance, il devrait aussi compter le nombre de fois où la chance s’est déplacée pour rien”.

N’en est-il pas de même avec Dieu ?

OK, si tu manques un rendez-vous, il est patient et fidèle pour t’en fixer un autre, puis un autre, puis encore un autre.

Lui, il sera là.

Mais en attendant, c’est ta vie et celle de tes proches qui s’épuisent sans lui.

Il a les clés à te donner pour que tu vives la meilleure version de toi-même.

Ne manque pas le rendez-vous…

God bless,

Pascal


PS : Tu souhaites recevoir la pensée de Pascal par email chaque matin ? Inscris-toi ici >>

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s