Ah bah oui, bien sûr !

Ah bah oui, bien sûr !

Je discutais l’autre jour avec un ami qui me demandait des conseils au sujet de son activité sur internet.

Comme j’avais un peu plus d’expérience que lui, je lui disais ce sur quoi il fallait être vigilant, ce qui me semblait fonctionner, ne pas fonctionner. Les trucs qu’il fallait absolument faire, et ceux qui demandaient à être testés.

En réalité, je ne lui ai rien dit qu’il ne savait déjà. Ce que je lui ai dit était logique, puisqu’il me répondait “Ah bah oui, bien sûr”, “Oui, évidemment”, …

Mais le fait de l’entendre de la part d’une personne extérieure et de confiance donnait de l’intérêt et de la pertinence à mon propos. Et il a appliqué.

C’est exactement ce qu’il s’est passé avec moi, quand quelqu’un m’a donné des conseils que je savais intuitivement, mais que j’avais besoin qu’on me dise. D’un coup, ces conseils sont devenus pour moi la chose qu’il fallait que je fasse, parce que ça venait d’une source que je considérais comme crédible.

Un de mes amis qui organisait des événements inter-églises à destination des jeunes, me disait sensiblement la même chose : “les jeunes vivent des choses dans leurs églises, ils sont nourris tout au long de l’année par leurs parents ou leurs responsables spirituels. Mais c’est au cours de nos événements qu’ils prennent des décisions fortes avec Dieu.”

De leur côté, les enfants aussi ont besoin que les choses leur soient dites et enseignées par leurs parents et leurs proches.

Mais lorsqu’ils reçoivent quelque chose qui provient d’une source extérieure, cela a un impact différent sur eux, qui va les toucher et susciter leur intérêt.

C’est cette source extérieure que je te propose aujourd’hui. Elle est précieuse pour amener les enfants plus loin dans leur relation, leur connaissance et leur confiance en Dieu.

Je t’en offre d’ailleurs un exemplaire à télécharger ici avant demain soir, 23h59 >>

God bless,

Pascal


PS : Tu souhaites recevoir la pensée de Pascal par email chaque matin ? Inscris toi ici >>

Je ne pouvais pas refuser !

Je ne pouvais pas refuser !

Aujourd’hui, c’est la 600ème Pensée que je t’écris.

Alors pour fêter ce petit événement, je vais te parler de Myriam Callec.

Avec Myriam, on se voyait en général une fois ou deux par an, sur un salon. On s’est tout de suite bien entendus.

Quand on s’est connus, elle travaillait à l’époque pour une maison d’édition chrétienne. Puis elle a continué dans le milieu du livre. Quand j’ai commencé à proposer des livres sur notre site, elle m’avait donné des tas de conseils précieux. Quand j’ai voulu éditer un livre, j’ai fait appel à ses services.

Une pro.

Pour dire à quel point nous nous tenons mutuellement en estime : Myriam est lectrice de mes Pensées quotidiennes. 🙂

Depuis quelques mois, c’est elle qui gère le magazine pour enfants Tournesol.

Tournesol, c’est l’un des plus anciens périodiques de bande dessinées pour enfants en France : il existe depuis plus de 60 ans !

Un monument dans l’histoire de la BD d’une part, et de la presse chrétienne d’autre part.

Myriam m’appelle donc il y a quelques mois, pour me proposer un truc.

Un truc assez fou pour que je lui dise oui, tout de suite.

“Pascal, est-ce que tu serais d’accord pour qu’on adapte La Pensée de Pascal en version Bandes-Dessinées pour les enfants ?”

Tu comprends que je ne pouvais pas refuser…

Elle m’a mis en relation avec un dessinateur. Je lui ai proposé des textes.

Et me voici donc maintenant avec mon petit personnage de BD.

Plus exactement, c’est un personnage inspiré de moi, parce qu’il paraît qu’il fallait opérer quelques modifs pour faire ressortir des expressions de visage, des trucs comme ça.

Je t’avoue que ça me fait quelque chose, parce que Tournesol, j’ai grandi avec. Et je n’aurais jamais, mais alors JAMAIS imaginé me retrouver un jour dedans !

Pour l’année 2022 donc, les jeunes lecteurs de Tournesol pourront découvrir dans chaque numéro une de mes Pensées sur une page.

Je n’ai pas encore la première planche de BD à te présenter.

Mais j’ai déjà le premier dessin du personnage.

En avant-première, je te le présente ici >>

God bless,

Pascal


PS : Tu souhaites recevoir la pensée de Pascal par email chaque matin ? Inscris toi ici >>

Ça fera des cadeaux !

Ça fera des cadeaux !

Quand on part en vacances, Karine revient toujours avec un lot de cartes postales.

Des cartes sympa, mignonnes ou rigolotes, qui disent “Joyeux anniversaire” ou “Félicitations” ou des témoignages d’affection.

Et quand je lui demande : “Mais pourquoi t’as pris ces cartes ?”,

elle me répond toujours un truc du genre : “Elles sont belles, ça fera des cadeaux !”

Et de fait, comme elle les a sous la main, elle a toujours une occasion pour les offrir à une personne ou à une autre.

Ça lui fait plaisir, et ça fait plaisir à ceux à qui elle les offre.

Cartes de condoléances : pareil.

C’est toujours bien d’en avoir quelques-unes chez soi. Parce que le jour où… On a autre chose à faire qu’acheter des cartes.

De même, elle achète parfois des petits cadeaux pour bébés quand elle tombe sur une bonne affaire.

Et je lui demande : “Qui c’est qui a eu un bébé ?”

Et elle me répond : “Personne. Mais je trouverai à qui l’offrir.”

Et elle trouve toujours à qui l’offrir !

Elle ne l’aurait pas offert si elle ne l’avait pas eu sous la main, parce que le jour où elle en a besoin, elle n’a pas le temps d’aller l’acheter.

As-tu des enfants dans ton entourage ?

Que ta réponse soit oui ou non, le jour où l’occasion se présente de leur faire plaisir, de leur témoigner ton affection, en général on va au plus simple. La plupart du temps, les adultes vont leur offrir une boîte de biscuits bourrés de sucres et de graisses (et leur faire associer l’idée que biscuits bourrés de sucres et de graisses = leur faire du bien).

Ou alors, ils peuvent décider de prendre le contrepied et de leur offrir quelque chose qui leur fera réellement du bien.

Regarde par ici. Je t’ai préparé une occasion de constituer une petite réserve dans laquelle tu n’auras plus qu’à te servir le moment venu >>

Les enfants te diront merci…

Bonne visite !

God bless,

Pascal


PS : Ce mardi à 20h30, ne manque pas le deuxième webinaire avec Eric Béhanzin destiné aux entrepreneurs et dirigeants. Inscriptions ici >>

Tu souhaites recevoir la pensée de Pascal par email chaque matin ? Inscris toi ici >>

Et les livres, surtout les parchemins…

Et les livres, surtout les parchemins…

Rome, an 64-65.

L’apôtre Paul est âgé.

Il est en prison, il a froid, il va bientôt être mis à mort par décapitation.

Là, il écrit sa deuxième lettre à Timothée.

Et à la fin de ce courrier, il lui demande une chose : 

“Quand tu viendras, apporte le manteau que j’ai laissé à Troas chez Carpus, et les livres, surtout les parchemins.”

Au seuil de la mort, Paul, l’érudit, veut continuer à lire.

Il a besoin d’apprendre.

Il a besoin de découvrir encore et encore.

Il sait la richesse qu’il y a dans les livres et c’est de livres dont il a encore besoin pour passer ses derniers temps sur la terre.

On n’a jamais assez lu.

On n’est jamais arrivé au bout des savoirs.

Il n’y a pas d’âge pour commencer à aimer la lecture, bien sûr. Mais il est évident que plus on commence tôt à entrer dans l’abondance de lecture, plus le goût se développe.

Comme pour les goûts alimentaires : plus un enfant découvre de saveurs, plus son sens du goût sera développé pour toute sa vie.

Offrir des livres en abondance à un enfant, c’est l’éveiller, c’est entraîner sa réflexion, c’est lui donner plus de sensibilité, c’est aussi lui permettre de développer son esprit critique et sa capacité à prendre des décisions par lui-même.

Et offrir des livres qui parlent de Dieu, c’est, de la même manière, lui donner des clés pour mieux Le connaître, pour se l’approprier, pour faire de Dieu une évidence dans sa vie.

On n’a jamais trop de livres, surtout lorsqu’on est enfant.

Noël approche.

Je te propose d’offrir aux enfants qui t’entourent, une des plus belles façons d’investir en eux. Je te présente ces livres ici, et jusqu’à lundi soir seulement. >>

Bonne visite !

God bless,

Pascal


PS : Tu souhaites recevoir la pensée de Pascal par email chaque matin ? Inscris toi ici >>